Moun Dillon Douboutt #15 avec Philippe Fagour

Vous cherchez des amoureux, des inconditionnels de La Dillon, quelqu’un pour vous raconter des blagues? Assurément dans le lot, vous trouverez Philippe Fagour. 

Arrivé à Dillon à l’âge de 3 ans, il y effectue toutes ses classes de la Maternelle jusqu’au Collège. Il intègre ensuite le Lycée Technique où il poursuit une formation mécanique et électromécanique.  Il travaille à l’usine d’Electricité De France (EDF) depuis 35 ans .

Toujours disponible pour la famille Dillon Douboutt’, Philippe est un personnage incontournable de la Cité.

Coup de projecteur sur notre ancien Président. 

Décris-toi en 3 mots.

Persévérant, serviable et “ fèt chié” (taquin). 

Tes premiers pas dans l’association? 

C’était génial. Les gars organisaient des camps auxquels je n’ai pas participé. C’est monsieur Thaly qui nous a vraiment entraînés dans l’association. Avant, il n’y avait pas beaucoup de choses dans le quartier, juste le centre culturel. Du coup, à l’association, on pouvait pratiquer du handball, du théâtre et plein d’autres activités. On a même voulu faire un club de VTT.  C’était déjà très dynamique.

Comment es-tu devenu Président ? 

Très jeune, j’ai été membre de l’association.  Les anciens avaient besoin d’une relève, ils voulaient que ce soit moi. J’ai accepté et j’ai été élu avec une belle équipe composée de Rosane Clery, Harry Bauchaint et bien d’autres personnes impliquées… 

Quel est le rôle d’un Président d’association? 

Alors là ! Son but est de mener son association au mieux. C’est un titre sur le papier, parce que c’est l’équipe qui fait quasiment tout, c’est ensemble que les projets sont élaborés.

Quels sont les événements qui t’ont marqués? 

Les vidés aux flambeaux, le père noël en hélicoptère et une autre fois c’était le championnat de karting à Dillon, les élections de reines de carnaval etc…. Et puis dernièrement le père noël en calèche,c’était sympa.  Il y a tellement de choses qui m’ont marqués que je ne pourrais pas toutes les citer. 

Que représente l’association pour toi ? 

C’est une famille.  C’est quelque chose d’important surtout pour la cité.  Avant on disait qu’il ne fallait pas se retrouver à Dillon, alors qu’ on y vit bien.

Que dirais-tu pour convaincre quelqu’un de nous rejoindre ? 

Si elle veut vraiment bien vivre, de venir. On apprend tout ici : le savoir-vivre, le savoir-être, le partage et l’amour. C’est ce que cette association t’apporte. 

Pas mal de joueurs d’autres clubs sont venus chez nous, ils ont trouvé quelque chose qui n’existe pas ailleurs .

Un mot de fin ?

Merci. Je vous félicite, vous, la nouvelle équipe pour tout ce que vous faites pour l’association et les jeunes de “Ma Cité”.

Et puis votre nouveau président, c’est moi qui lui ai transmis la fibre associative et  l’amour de Dillon Douboutt’.  

Fermer le menu